parallax background
 

Questions fréquentes

Vous avez des questions ? Nous avons les réponses !

 
1Pourquoi « quatre histoires » ?
Faire quatre histoires vient du gascon « har quate istuèras ». L’idée de ce nom nous vient de l’excellent ouvrage, « Le livre des mots d’oc » de Pierre Salles, qui consacre un chapitre à cette délicieuse « expression très populaire et non littéraire ». Il raconte que « ça commence invariablement de la même façon : « E donc, qui i a de nau ? » (quoi de neuf). Ça a l’air de rien comme ça, mais faire quatre histoires, d’une part c’est un super antidote au stress de la vie moderne, un antidote rituel et ethnique en quelque sorte, et d’autre part ça permet de faire circuler les nouvelles. Pas les nouvelles accablantes et banales […], non les vraies nouvelles. » Et ce qui est formidable c’est que : « c’est aussi une fameuse entreprise de transport de l’information (quasiment jamais handicapée par des grèves ou des bugs informatiques), d’une efficacité et d’une rapidité redoutables ». Le livre des mots d'oc, Pierre, Salles, éditions Mon Hélios.
2Quels sont vos clients passés et présents ?
Des maîtres d'art (Parasolerie Heurtault, Nelly Saunier, Créanog, Atelier Hélio'g...), architectes (Lina Ghotmeh-Architecture...), marques françaises (BACSAC...), expositions (WONDERLAB au Musée National du Japon et au Musée National de Chine, Japon-Japonismes au Musée des Arts Décoratifs de Paris...), musées (Mémorial de la Shoah...), ONG internationales (L'Arche Internationale, Les Amis du Tohoku...), collectivités locales (Le Syndicat Mixte de la Grande Dune du Pilat)...
3Qu'est-ce qui vous distingue des autres agences régionales ?
Notre savoir-faire et expertise unique en création de contenus de qualité : 20 ans d’expérience en journalisme français/anglais et dix ans d’expérience en communication, notamment en tant que responsable de communication digitale pour des ONGs et des musées mondialement connus.
4J'ai une toute petite entreprise avec un petit budget communication, pouvez-vous m'aider ?
Nous aimons particulièrement travailler avec les artisans et les petites entreprises pour les aider à se développer, à toucher leur audience, à raconter leurs histoires. Une bonne stratégie de communication ne nécessite pas un gros budget, car on privilégie la qualité sur la quantité ! Contactez-nous pour obtenir un devis adapté à votre projet !
5Quels genres de tarifs proposez-vous ?
Notre grille tarifaire est à la carte, en fonction de vos besoins : tarifs à l'heure, à la journée, ou au forfait mensuel (packages bronze, silver, gold et platinum). Contactez-nous pour obtenir un devis adapté à votre projet !
6J'ai besoin d'un site internet, comment se déroule le processus de création ?
On commence par élaborer ensemble un cahier des charges qui comprend la "forme" (logo, charte graphique, design, photos etc.) et le "fond" du site internet (ses objectifs, son audience, son contenu éditorial etc.).
7Pouvez-vous mettre à jour mon site internet ?
Bien sur, nous pouvons vous aider à mettre à jour n'importe quel site internet, et même vous apprendre à le faire vous-même si vous préférez.
8Faites-vous des formations et des guides de bonnes pratiques ?
Oui, nous proposons des formations sur mesure : prise en main de votre site internet, gestion de vos réseaux sociaux etc., ainsi que des guides de bonnes pratiques adaptés à votre entreprise/association et vos besoins spécifiques (guides de bonnes pratiques pour vos employés/bénévoles sur les réseaux sociaux, etc.).
9Je veux améliorer ma communication sur les réseaux sociaux, que proposez-vous ?
On commence par faire un audit pour vous aider à déterminer où est votre audience et comment lui parler : sur quels réseaux, quand et comment. Ensuite si vous le souhaitez, on peut gérer vos réseaux sociaux à votre place, ou sinon vous aider à mieux toucher votre audience grâce à une formation sur mesure.
10Comment faites-vous pour vous tenir au courant des dernières tendances et bonnes pratiques en marketing web ?
On passe beaucoup de temps sur internet, sur des sites spécialisés, ou à lire des livres de marketing web et réseaux sociaux pour nous tenir au courant des dernières tendances et bonnes pratiques en matière de communication digitale !
11Faites-vous des dossiers/communiqués de presse ?
Oui, nous nous chargeons de vos dossiers et communiqués de presse de A à Z : rédaction des textes, mise en page et graphisme… Nous travaillons avec un imprimeur basé dans la région.
12Ça veut dire quoi la première agence de communication bilingue du bassin d'Arcachon ?
Ça veut tout simplement dire que nous sommes la première agence de la région à proposer des services de communication vraiment bilingues (niveau natif) pour vous aider à toucher tous vos publics.
13Quelles sont vos expériences internationales ?
Marion Girault-Rime a vécu dans les pays suivants : Australie (11 ans), États-Unis (6 ans), Japon (3 ans), Nigeria (3 ans), Singapour (3 ans), Hong Kong (2 ans), Royaume-Uni (1 an). Elle a travaillé pendant 20 ans comme correspondante à l'étranger, notamment pour des journaux comme Courrier International, Le Monde et La Croix.
14Quelles sortes de traductions faites-vous ?
Nous faisons toutes sortes de traductions ! Du contrat au concours d’architecture en passant par des cartels et catalogues d’expositions, des communiqués et dossiers de presse, des sites internet aux posts de réseaux sociaux…
15J'ai des clients anglophones et j'ai besoin d'un(e) interprète pour quelques heures, est-ce un service que vous proposez ?
En plus de traductions français-anglais (sites internet, réseaux sociaux, documents de communication, contrats etc.) par une personne dont c'est la langue maternelle, nous proposons de vous accompagner pour des mission d'interprétariat (visites immobilières/de chantier, signatures de contrat, visites de tourisme etc.).
16Comment vous contacter pour en savoir plus sur vos services ?
17Où est basée l'agence quatre histoires ?
Nous sommes basés au Canon, sur la presqu'île du Cap Ferret, dans le bassin d'Arcachon, ce qui nous permet d'être proches de nos clients, disponibles, réactifs et efficaces.